Mardi 24 Novembre

Accueil à 9h

9h30 - 11h

Les conditions de travail dans le secteur culturel : Où en êtes-vous ? Où en sommes-nous ?
Lançons cette journée par un constat de la situation en ce qui concerne la gestion des ressources humaines dans le secteur culturel : la parole est à vous !
Ces dernières années ont révélé des lacunes inquiétantes en termes de gestion des ressources humaines dans le secteur culturel. De plus en plus d’articles en font l’écho, dans la presse spécialisée comme généraliste. Fin 2017, un Dossier d’experts, justement intitulé “La gestion des ressources humaines dans le secteur culturel” proposait une analyse, des témoignages et des solutions. Sommes-nous prêts à nous en emparer ?
 
Au cours de cette plénière pas comme les autres, vous pourrez collectivement partager votre propre vécu de la situation : où en sommes nous, où en êtes vous ? Des grands témoins, spécialistes du sujet, vous écouteront et tenteront une synthèse de cet échange. Suite à ce premier diagnostic, les ateliers et tables-rondes de la journée sont conçus pour apporter des pistes pour mieux prendre en compte l’humain dans l’entreprise culturelle.

Pause Café

Sur chaque créneau horaire, quatre rendez-vous en parallèle dans quatre salles distinctes

11h30 - 13h   

Et si le secteur culturel s’emparait
de la démarche Qualité de Vie au Travail ?
{Atelier}
Le secteur culturel est parfois perçu comme ayant du retard sur les questions des ressources humaines. Une réflexion autour de la Qualité de Vie au Travail peut créer rapidement une dynamique vertueuse au sein des établissements culturels. Outre son inscription récente dans la loi, la QVT est une démarche qui tend à combiner efficacité de la structure et épanouissement de ses salarié.e.s. Bien plus que d’avoir un espace salon ou un babyfoot, il s’agit d’une réflexion collective approfondie et accompagnée, autour de l’organisation du travail.
 
Venez découvrir cette démarche, ainsi que les pistes pour la mettre concrètement en oeuvre au sein de votre établissement. Nous vous proposons un atelier participatif durant lequel vous aurez l’occasion de réfléchir collectivement sur des problématiques concrètes, avec l’aide de spécialistes de cette démarche et de personnes l’ayant déjà vécues.
La culture à l’épreuve des nouvelles modalités de travail.
Télétravail et création artistique : est-ce possible ?
{Témoignages et solutions}
La pandémie et le confinement qui en a découlé ont imposé le recours au télétravail dans de nombreux secteurs d'activité. Le monde de la culture n'a pas été épargné, et nombre de créateurs ont expérimenté leurs activités artistiques à distance. Du studio ou de la salle où traditionnellement se déroulaient les répétitions, il a fallu passer au mode en ligne. Que cela signifie-t-il pour l’auteur et l’artiste ? Le processus de création s'en retrouve-t-il modifié ? Peut-on parler de télé-créateurs ? La table ronde essaiera d'apporter les premières réponses aux questions que pose le télétravail. De quelles façons les relations entre les différents artistes sont-elles impactées ? Les outils numériques actuels sont-ils adaptés ? Sinon, quels pourraient être les besoins, les nouvelles fonctionnalités à imaginer ? Quels avantages et quels inconvénients à de telles pratiques à distance ?
 
Pour en discuter, la table ronde réunira des acteurs de différents champs culturels (spectacle vivant, audiovisuel, arts visuels...) qui confronteront leurs expériences et les premières pratiques qu'ils ont développées.
La place de l’auteur
dans l’écosystème de la culture
{Débat}
Que serait la Culture sans les artistes-auteurs ? La création, l’œuvre de l’esprit, est au cœur de toute la chaîne culturelle. Elle en est la matière première. Pourtant, ces artistes-auteurs sont des professionnels précaires et mal protégés. Le rapport de Bruno Racine, remis en janvier 2020 au Ministre de la Culture, pointe la fragilisation croissante des conditions de vie et de création des artistes-auteurs, et la prise en compte imparfaite de ces métiers par les pouvoirs publics. Face à cette situation, les différentes organisations rassemblant les artistes-auteurs tentent avec difficulté de se faire entendre collectivement et de peser dans les décisions politiques qui les concernent au premier-chef.
 
Dans cette table-ronde, nous réunirons des artistes auteurs, mais également des diffuseurs et des sociétés de gestion collective des droits d’auteurs pour faire le point de la situation, et entrevoir des solutions pour permettre aux hommes et aux femmes qui consacrent leur vie à la création de mieux faire entendre leur voix et de faire évoluer leurs conditions d’existence.
La mobilité professionnelle en contexte d’incertitude
{Atelier ProfilCulture}
 
Les mutations auxquelles doit aujourd’hui faire face le secteur culturel (numériques, organisationnelles, économiques) impactent profondément l’évolution des organisations culturelles, et rendent les trajectoires professionnelles de plus en plus incertaines. Ce contexte d’incertitude se voit fortement aggravé par la crise sanitaire que nous traversons. Dans le même temps, l’injonction contemporaine à être acteur de sa vie professionnelle se renforce, et les organisations sont confrontées à de forts enjeux d’attractivité.
 
Dès lors, comment envisager la question de la mobilité quand l’incertitude ne cesse de croître ? De quel type de mobilités les professionnels du secteur disposent-ils ? Quels peuvent être les leviers pour rebondir, évoluer, développer, anticiper le changement ou se reconvertir quand tout semble bloqué ?

Pause déjeuner

14h30 - 16h

Développer l'égalité homme-femme
et la diversité au quotidien
{Témoignages et solutions}
Nous sommes en 2040 : la nouvelle directrice transgenre du conservatoire de Paris est saluée avant tout pour l'école qu'elle a créé précédemment pour les jeunes, le responsable de la danse du conservatoire de Lyon est loué pour avoir réuni des danseurs d'une grande diversité, les nouveaux chiffres de l'égalité Femme Homme confirment à nouveau que l'équilibre est atteint, le manspreading est has been et les équipes réunissent des profils de plus en plus issus de la diversité. Et si ce rêve futur d’une société plus égale entre les hommes et les femmes et plus diverse pouvait se préparer dès maintenant à nos échelles? au sein de nos structures, petit à petit pour ajuster nos outils, sensibiliser à ces questions ?
 
Telle une boîte à outils, cette table ronde sera l’occasion de présenter des leviers pour mener à bien ces révolutions du quotidien, d’échanger sur des bonnes pratiques en termes d’égalité des salaires, de recrutements inclusifs, de processus et instances de conduite du changement, de communication interne et externe, de programmation, etc.
Le lieu culturel et son territoire :
(re)placer l’humain au cœur du projet artistique
{Partage de visions}
On ne peut pas parler, pendant les JMC, de la place de “l’humain dans l'entreprise culturelle” sans parler de la relation entre les lieux culturels et les usagers ou les publics (selon le point de vue), qui en tant que corps à la fois individuels et collectifs constituent le territoire. Depuis une dizaine d’année, on assiste à une évolution de la démarche culturelle afin de (re)placer le public et le territoire au cœur de la programmation du projet artistique et de la conception même d’un lieu : médiation et action culturelle, co-construction, démarche participative, projet situé... Le débat est généralement posé en termes d’opposition entre lieu et public : les lieux fabriquent-ils les publics ou inversement ? Fait-on vivre un lieu ou un territoire ? L’évolution des lieux épouse-t-elle l’évolution des populations qui les fréquentent ?
 
Essayons aujourd’hui de dépasser ces antagonismes traditionnels du débat sur la démocratisation culturelle : Quel rôle peuvent jouer les publics et les usagers dans le projet artistique ? A quel stade de la programmation peuvent-ils être intégrés ? Témoignages de responsables de lieux et d’espaces culturels qui font évoluer le rapport entre la salle et le territoire afin de replacer l’humain au centre du projet artistique.
La reconnaissance,
un levier managérial en période crise
{Atelier}
La période que nous traversons met en tension les équipes, impose de nouvelles façons de travailler et nécessite de gérer l’éloignement des collaborateurs ainsi que la disparité de leurs situations. Incertaine et possiblement anxiogène, cette période de crise sanitaire et d’incertitudes dans le milieu culturel est l’occasion de se réinventer, de trouver de nouvelles façons de travailler et de mettre en place de nouveaux leviers de management.
 
La reconnaissance au travail (ou du travail) est un levier managérial puissant pour renforcer l’appartenance, générer de l’engagement et contribuer à donner du sens aux efforts consentis par les équipes. Bien qu’elle en soit un volet important, la rémunération n’est pas la seule approche possible à développer. Nous vous proposons de venir découvrir les piliers de la reconnaissance au travail, et de réfléchir collectivement à sa mise en pratique au sein de votre équipe. Vous serez accompagnés dans cet atelier par deux coachs professionnels du secteur culturel.

Pause Thé

16h30 - 18h

La relation au travail - Le point de vue de l’artiste
{Partage de visions}
Et l’artiste dans tout ça ? Quelle est sa vision du travail et du monde du travail ? Certains artistes créent autour de ces questions-là : les rapports humains au travail, la déshumanisation et l’aliénation par le travail… Certains en font des représentations heureuses et joyeuses, d’autres beaucoup plus noires et pessimistes.
 
Nous laisserons en priorité la parole aux artistes pour que chacun s’exprime sur sa vision du travail, sur la façon dont il s’empare de ces questions de société à travers ses propres créations. Les artistes invités nous feront aussi partager leur approche de cette relation au travail tant dans ses aspects pratiques qu’intimes.
Manager dans une petite équipe :
la réalité de la plupart des structures culturelles
{Témoignages et solutions}
Travailler en petite équipe implique de trouver des réponses très spécifiques aux problématiques habituelles de management et de RH. Petite équipe n’est d’ailleurs pas toujours synonyme de petite structure. C’est souvent le lot de structures culturelles à effectif réduit qui, pourtant, ont une légitimité avérée dans leur secteur. Quels sont donc les problèmes rencontrés lorsque les équipes sont réduites et les projets multiples ? Charge de travail, polyvalence et transversalité des compétences, fiches de poste multi tâches et multi fonctions, emploi de stagiaires, autant de problématiques sur lesquels nous partagerons les expériences des uns et des autres.
 
Nous interrogerons aussi la question du rôle du.de la directeur.rice artistique comme manager d’équipe, du rapport de pouvoir lorsque le rapport hiérarchique est limité et de la frontière trouble entre relations professionnelles et affectives au sein d’une équipe réduite.
Faire entendre sa voix dans les négociations sociales
{Décryptage}
Les salarié(e)s du spectacle vivant et enregistré évoluent dans un secteur caractérisé par un nombre majoritaire de très petites structures. Ils sont souvent « intermittents du spectacle », aux employeurs multiples et au travail très fragmenté.
Les employeurs eux-mêmes, restent, pour l’essentiel, des associations ou des PME, relativement isolées.
Comment, dans ces conditions, être pleinement informé et faire entendre sa voix lors dans l'organisation sociale de ce monde professionnel particulier.  
Comment se faire entendre dans les instances de négociation entre salariés et employeurs ; ou dans les instances paritaires où se négocient les règles qui vont encadrer nos métiers : conventions collectives, assurance chômage, formations professionnelles...   Comment porter sa voix dans ce secteur culturel bien particulier ? 
 
Dans cette table ronde, nous inviterons différent.es acteurs.trices présents lors des négociations sociales dans le secteur du spectacle vivant et enregistré, afin de mieux comprendre les différents mécanismes à l’œuvre, et les relais que nous pouvons avoir pour être défendus.
Mieux recruter en développant sa communication RH
{Atelier Omnia Culture}
 
Quand la diffusion d'une offre d'emploi ne suffit plus, il est temps de mettre en place une stratégie de recrutement en cohérence avec les valeurs et les objectifs de la structure. Il est important de construire un discours authentique mettant en avant votre culture d'entreprise et votre vision du management pour attirer les bons candidats et réduire le turn-over
Au cours de cet atelier, nous vous apprendrons à mieux vous décrire, à faire entendre vos spécificités, à cibler la communication de vos offres et à mesurer l'efficacité de votre nouvelle stratégie de recrutement.

Clôture 18h

© 2020 Dauphine Culture

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icon
  • Instagram